Faire son sac

Voici une liste des choses primordiales à prendre, une petite explication ainsi que des recommandations parfois.
  • Lampe frontale (avec lumière rouge)
  • Piles de rechange pour lampe frontale
  • Polaire ou similaire
  • veste de pluie (k-way)
  • lunettes de soleil 
  • chapeau ou équivalent
  • crème solaire (ça cogne)
  • médicaments personnels
  • 1 gobelet 0.25 à 0.5 de festival type ecocup (en plastique)
  • 1 ou plusieurs maillots de bain
  • sac souple qui se plie bien une fois vidé

lampe frontale

Si possible avec lumière rouge en option. De nuit, quand nous sommes plusieurs dans le cockpit, la lumière rouge évite d’aveugler les autres personnes.

Max 40.- pour une Black Diamond Spot 325lm par exemple. Pas besoin de plus.

piles de rechange

La lampe frontale est très importante à bord, mais elle ne sert à rien quand il n’y a plus de piles. Il n’est pas toujours facile de s’en procurer, il faut en avoir d’avance. Bien vérifier que c’est le bon modèle. Surtout si la lampe est neuve.

polaire

Durant une navigation de nuit, il peut faire frais, c’est important de conserver un peu de chaleur. Un pull peut aussi faire l’affaire. Il est important de pouvoir le mettre sous la veste de pluie en cas de mauvais temps ou de gros temps.

K-way

En cas de mauvais temps, il est impératif de rester sec le plus longtemps possible. Ceci est d’autant plus vrai la nuit. Comme disent les Islandais; “il n’y a pas de mauvais temps, que des habits pas adaptés”.

Lunettes

Des lunettes de soleil polarisées si possible. Si elles donnent un certain style pour bronzer, elles sont obligatoires sur un bateau. La polarisation permet de mieux voir les fonds, ce qui est primordial dans certains cas.

Chapeau

Un couvre-chef donne également un certain style. Sur un bateau, on se rend beaucoup moins compte de la dureté du soleil car le vent fait penser qu’en fait ça va. Et c’est le soir qu’on se rend compte qu’en fait ça ne va pas du tout. Des bandanas avec protection UV fonctionnent aussi. Et ça fait un peu pirate, faut bien l’avouer.

Crème solaire

De. la. crème. solaire. C’est si important. Indice de protection 20 minimum, 30 recommandé. 50 ça va aussi. Le soleil n’est pas tendre. D’autant plus vrai sur l’eau. C’est encore mieux si la crème protège l’environnement marin.

Médicaments personnels

Nous serons loin de beaucoup de commerces. Il ne sera pas aisé de se procurer cette crème antibiotique si spéciale, sous ordonnance. S’il y a des médicaments qui doivent rester au frais, on s’arrangera pour leur trouver une place spécifique dans le frigo.

gobelet

On en a tous pleins nos armoires, ces gobelets de festival qu’on a oublié de rendre ou qu’on collectionne secrètement. Afin d’éviter d’utiliser du verre ET de mélanger ses gobelets, chacun aura le sien, pour la durée du voyage. Entre 0.3l et 0.5l max.

maillot de bain

C’est presque l’uniforme sur le bateau. Pas un seul jour où on ne va pas dans l’eau. Par contre, le sel raidit tout et il est recommandé d’en prendre deux en tout cas. Voir trois, pour bronzer différemment.

sac de voyage souple

Afin de voyager léger, un sac de type North face max 50l suffit largement pour la plupart d’entre nous. Une fois installé dans la cabine, le sac peut être aplati et rangé sans qu’il ne prenne trop de place. L’espace est une denrée rare sur un bateau.

Voici les choses que nous te recommandons de prendre si tu les as déjà. 

  • Linge absorbant (microfibre)
  • batterie USB (pour recharger un téléphone)
  • panneau solaire (pour charger la batterie)
  • des chaussures fermées qui vont dans l’eau
  • masque, tuba & palmes
  • boules quiès (si besoin)
  • sac étanche (min 4l)
  • cash perso en liquide

linge absorbant

Si les linges de douche sont fournis, un petit linge super absorbant (type microfibre) pour les baignades en mer permet de conserver son linge de douche exempt de sel. C’est toujours sympa.

Powerbank

L’énergie est la seconde denrée la plus rare sur un bateau. Il faut donc la conserver, ou la stocker. Une batterie 10000 mah permet de charger 2-3 fois son téléphone. C’est toujours ça de gagné.

Panneau solaire

Si tu es un énergivore et que ta batterie USB est vidée après quelques jours, il va falloir la recharger. L’énergie à bord est en priorité pour les instruments de navigation et de sécurité. Un petit panneau solaire permet de la recharger en quelques heures.

Chaussures aquatiques

Les pierres sont très coupantes et parfois il est nécessaire d’aller attacher le bateau à la rive. Il est donc important de protéger ses pieds des roches mais également des oursins. Des flip flops ou des crocs ne vont pas, elles ne tiennent pas au pied et il n’est pas possible de nager avec.

Masque, Tuba & Palmes

Dans cet ordre-là. Le décor où nous évoluons est magnifique. Les fonds marins aussi. Il serait dommage de rater ça. Un masque semble nécessaire. Un tuba afin de pouvoir observer plus longuement.. et des palmes pour aller plus loin.

Boules quiès

Le soir, c’est bercé par les vagues et la houle que nous nous endormons. Ce n’est pas toujours silencieux, parfois le vent ou l’eau peuvent gêner le dormeur léger. Ce n’est pas le cas de tout le monde mais voilà, c’est une option.

Sac étanche

Un petit sac de 4 à 8 litres suffit à garder les affaires qui ne doivent pas être mouillées. Téléphone, appareil photo, un petit linge, porte-monnaie, etc.. Il n’est pas rare de voir quelqu’un nager avec jusqu’à la rive. Sea To Summit a de très bons modèles pour moins de 20.-

Cash perso

Si les cartes de paiement sont populaires dans les villes, il se peut que dans les îles reculées elles ne soient pas acceptées. Un peu de liquide est toujours bien pour une carte postale ou un souvenir du coin.

Voici la liste des choses dont tu n’as pas besoin durant le voyage

  • appareils électriques sur 220v (sèche-cheveux, fer à repasser, etc..)
  • gilet de sauvetage en mousse
  • sac de couchage
  • oreiller
  • laptop
  • enceintes (le bateau est équipé)
  • valise dure
  • backgammon
  • licorne gonflable
  • tout ce qui craint humidité et sel
  • des masques jetables

Des appareils 120/230v

L’énergie sur le bateau est très précieuse et quand il y a du 220v c’est que généralement le bateau est au port. Ce qui arrive que très rarement. Il faut donc s’épargner de porter des choses inutiles.

Un gilet en mousse

Ils sont très bien. Mais le bateau en est déjà bien équipé; il n’est pas nécessaire d’en amener. En revanche, des gilets autogonflants sont recommandés pour ceux qui souhaitent s’investir à fond. Mais ça reste trop onéreux pour les rendre obligatoires pour tous.

Un sac de couchage

Il fera bien assez chaud. Le bateau est équipé avec des draps pour tout le monde, pas de souci. Et pour les vraiment frileux, il y a des couvertures. On s’économise de la place pour tous.

Un oreiller

Le bateau est bien équipé, pas de souci. Même les taies d’oreiller sont fournies et lavées en fin de voyage pour les suivants, non vraiment, on va s’économiser de la place dans les bagages.

Un laptop

Il est bien de décrocher un peu pendant les vacances, non? Bon pour ceux qui ne peuvent pas il y aura toujours le souci d’énergie. Une tablette à la rigueur peut se recharger sur une batterie USB mais attention, ça consomme pas mal.

Des enceintes portables

Très à la mode, souvent étanches, elles sont tops ! Malgré tout, le bateau en est équipé et il y aura en tout cas deux ou trois enceintes disponibles si une boom s’organise dans une cabine.

Une valise en dure

Bien pratiques quand on voyage à l’hôtel, ça devient l’enfer sur un bateau. La place manque cruellement, il est donc important de pouvoir plier son sac de voyage et de le ranger au fond d’un coffre, d’une armoire ou sous un lit.

Backgammon

2018.. des souvenirs douloureux… des joueurs de backgammon dans tous les coins, des jeux qui trainent partout. Puis, c’est le coup de feu, il faut sortir les gilets rapidement.. et c’est le backgammon qui surgit de partout et nulle part.. Un bon backgammon est un backgammon à la poubelle!

La licorne gonflable

2018.. des toilettes condamnées pendant 2 jours, car la licorne s’y trouvait. A chaque départ, tout le monde essaie de la placer quelque part pour “éviter de la regonfler plus tard”. Licorne suspendue par-ci, attachée par-là, complexité à culer dans le port, etc.. Une bonne licorne est une licorne crevée.

Tout ce qui craint l'eau

Le dernier Canon 5D et ses objectifs en pagaille.. Son livre fétiche.. Un téléphone dernier cri.. Des petits mocassins en cuir de chauve-souris.. Un chemisier en soie du Bhoutan.. Bref, tout ce qui ne va pas ou mal supporter un peu d’eau peut-être, mais un environnement salin pour sûre est à risque. C’est dit.

Des masques jetables

Bon déjà, parce qu’on peut plus les voir.. Mais surtout parce que ça pollue. On distribuera des masques en tissus recyclables. Il vous en faudra peut-être juste un ou deux pour le voyage en avion mais c’est tout. Pas besoin d’en amener 50.

Pin It on Pinterest