La Traversée 2022

Voyage du 22 juin au 1er juillet 2022
Départ: Palma de Majorca, Espagne
Arrivée: Cagliari, Italie
Équipage: 4 marins
Vitamin sea
16 juin 2022, je passe mon permis lac avec brio à Genève et suis parée à rejoindre Yorick et Balthazar sur Arlequin à Palma de Majorque le lendemain. Je crois qu’ils y sont depuis quelques jours seulement, et ont tout juste eu le temps de déposer le dernier équipage, de ranger le bateau, de refaire des courses, de l’eau et vider les eaux noires (et peut-être de prendre une ou 2 petites bières) et j’arrive fraîche comme un gardon pour … LA fameuse traversée !! avec mon Paddle (et j’aurais réussi à convaincre la moitié de l’équipage jusqu’ici réticente à cette pratique de « Mémé »)
Vitamin sea
La très bonne nouvelle du début de séjour c’est que finalement Karina pourra nous rejoindre dans quelques jours. Nous commençons donc par traverser de Palma à Mahon… Mais la bonne humeur et l’excitation disparaissent vite au jour 2 : non seulement j’ai le mal de mer, mais j’arrive aussi à me brûler les 4 doigts de chaque main en laissant filer entre mes mains trop serrées le bout le plus agressif de l’univers. [Oui bien sûr que j’aurais dû porter mes gants, mais comment allais-je me faire la corne nécessaire à une bonne navigatrice ? Grosse erreur]. Les garçons ont été excellents, n’ont pas paniqué, m’ont prodigué les bons soins, et m’ont forcée à voir un médecin pour être sûrs que nous n’ayons pas à me couper les doigts entre les Baléares et la Sardaigne.
Vitamin sea
Mercredi 22 juin, notre Karina nationale nous rejoint : c’est l’effervescence !! La veille du départ, un voilier époustouflant s’amarre à côté de nous. Ils viennent de faire la traversée que nous nous apprêtons à faire et nous recommandent d’être prudents. Alors on rechecke la météo, les horaires, le moteur, le frein de bôme, et finalement on y va gaiement, conscients que la journée et la nuit seront longues.
Les quarts se passent bien, par paire pour être sûrs qu’un skipper expérimenté est toujours présent. Personnellement, les quarts de nuits restent mon meilleur souvenir : seuls au milieu de la mer avec le plancton bioluminescent, emmitouflés dans nos impers, à se raconter nos vies et à ricaner bêtement aux innombrables blagues qui fusent, le tout dans une nuit de pleine lune avec comme décor spectaculaire la mer à perte de vue… Malheureusement faute de vent, nous ferons toute la nuit au moteur. Cela permet de croiser quelques dauphins… quel spectacle !
Vitamin sea
Vitamin sea
Vendredi 24 juin, après moins de 30h de traversée, nous arrivons en Sardaigne, dans une crique immense pour nous reposer (j’aurai même la chance de revoir un dauphin passer à quelques mètres du bateau pendant ma sieste dans le cockpit). S’en suivent des journées rythmées par le cabotage, les couchers de soleil, la mer, les visites des ports et de calanques en paddle, et un passage de quelques jours à Carloforte, un des endroits les plus paisibles et pittoresques jamais visité.
La bière et les spritz sont bons, les garçons se défendent très bien en cuisine, Karine nous gratifie de son pain maison, et moi je tente d’apprendre à tresser, à nouer, à faire des épissures, à faire la pare-battage volant, à comprendre le vent apparent, le vent vitesse et le vent réel, à calculer les distances entre le bateau et la terre avec mon pouce et en clignant des yeux …(oui oui) le tout dans la bonne humeur, au soleil, bercés par les vagues de la Méditerranée dont le bleu envoutant ne me quittera pas pendant un bon moment.
Vitamin sea
Vitamin sea
Après une dernière escale à Teulada, son fort et ses eaux turquoises, nous reprenons la mer vers notre destination finale : Cagliari (tout au Sud de la Sardaigne). Il y a pas mal de rangements et petites réparations à gérer. J’avais signé pour cela aussi, j’ai beaucoup appris et j’étais ravie de pouvoir donner un coup de main aux skippers.
Vitamin sea
En conclusion, la voile c’est très demandant, cela peut être frustrant (manque de vent, casse etc) voire inquiétant (trop de vent), mais le spectacle de la pleine mer et les sensations de glisse, de vent et de liberté en valent sûrement la peine. Un grand merci à VitaminSea !!

Texte & Photos: Juliette

Pin It on Pinterest